Aux marches du Népal

 

Cette année j'ai rêvé, le coeur au bord du monde sans bien me décider.

A force de vouloir, il m'a poussé des ailes et je prends mon envol.

J'irai bientôt chercher aux marches du Népal l’étoffe de mes songes pour y peindre le ciel.

J'y poserai d'abord la sagesse des cimes, l'encens et la ferveur qui monte des stupas.

Je brosserai aussi l'indicible énergie de la belle Kathmandou qui bruisse de lumière.

J'y draperai bien sur, les ondoyants saris, les cachemires soyeux, les tintements cristal des bracelets qui dansent,

le sucre et le santal, le khol et le tika, les colliers de jasmin, les rambardes fleuries, le feulement des tigres,

les vaches chamarrées, les kôlans éphémères et les mille splendeurs aux détours des chemins.

Tous ces trésors vibrants seront éparpillés aux plages de mes toiles.

J'y glisserai aussi quelques chevaux du vent, les gracieux namaste et les mudras charmants.

Peut être y verra t'on le reflet majestueux des sommets enneigés et l'ombre d'un sherpa.

Et quand s'apaiserai ce voyage épicé, j'embarquerai encore pour d'autres latitudes.